Explication de vote _ une durée de vie plus longue des produits: avantages pour les consommateurs et les entreprises

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

D’après un sondage, 77% des consommateurs européens préfèreraient réparer leurs biens plutôt que d’en acheter de nouveaux, mais les  différents obstacles mis en place par les constructeurs découragent souvent les consommateurs de le faire. Il s’agit également d’une aberration pour l’environnement et un coût supplémentaire injustifié pour les citoyens européens. Ce rapport vient proposer de nombreuses pistes afin de prolonger la vie des produits et lutter contre cette dérive poussant le consommateur à acheter davantage et à se débarrasser de biens pouvant encore servir. Le rapport appelle notamment à la mise en place d’une définition européenne de « l’obsolence programmée » et propose de lutter efficacement contre cette pratique largement utilisée par les grands groupes industriels. Le rapport propose également de faciliter l’accès aux pièces détachées afin de réparer ces objets plus facilement et être en mesure de faire appel à des réparateurs tiers. Ce phénomène généralisé ne touche malheureusement pas exclusivement les biens matériels, mais est également utilisé pour les logiciels. Je salue particulièrement la prise en considération de cette dimension dans ce rapport. J’attends désormais que la Commission se saisisse de ces demandes et agisse rapidement dans ce domaine. Pour toutes ces raisons, j’ai voté pour ce rapport.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone