Explication de vote – Pluralisme et liberté des médias dans l’Union européenne

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
14/05/2018

A l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, le Parlement européen a voté un rapport qui réclame une plus grande protection des journalistes et des lanceurs d’alerte , lesquels sont des sources importantes du journalisme d’investigation.
Les meurtres de Daphne Caruana Galizia, Ján Kuciak et de sa fiancée Martina Kušnírová nous ont tristement rappelé la nécessité de mieux protéger nos journalistes. Il est primordial que la presse puisse continuer à jouer pleinement son rôle de contre-pouvoir sans craintes de représailles.
Le rapport recommande notamment la création d’un mécanisme indépendant de surveillance pour évaluer les risques à l’encontre du pluralisme et de la liberté des médias dans l’UE. Il mentionne aussi la nécessité de renforcer l’éducation et l’esprit critique des citoyens face au développement croissant des « Fake News ».
J’ai donc voté en faveur de ce rapport qui rappelle une nouvelle fois l’importance d’avoir une presse libre et une bonne protection des lanceurs d’alerte afin de préserver le caractère démocratique de nos institutions.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone