Explications de vote _Traité de Marrakech visant à faciliter l’accès des aveugles, des déficients visuels et des personnes ayant d’autres difficultés de lecture des textes imprimés aux œuvres publiées

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

En Europe, 285 millions de personnes sont malvoyantes ou souffrent de handicaps visuels qui leur causent des difficultés de lecture des textes imprimés. Encore aujourd’hui, elles font face à de nombreux obstacles lorsqu’elles cherchent à accéder aux livres et à d’autres documents édités. Devant ce constat, le Traité international de Marrakech encourage la publication des textes dans des formats conçus pour répondre à leurs besoins et faciliter leurs accès aux œuvres écrites. J’ai donc voté en faveur de ces conclusions afin de soutenir les organisations qui promeuvent des informations et des œuvres de littérature en braille ou en caractères adaptés. La résolution que nous avons votée permettra donc d’ajuster le régime du droit d’auteur de manière à internationaliser et enrichir l’offre culturelle à destination des personnes malvoyantes. C’est une avancée certaine, attendue depuis longtemps déjà et qui aboutit enfin. La lutte contre les discriminations n’est pas seulement un discours mais qu’elle peut aussi se traduire par des actes. Une bonne nouvelle pour l’éducation et la culture !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone