Mon parcours

Agir pour améliorer la vie de nos concitoyens. Faire le choix d’assumer ses responsabilités. Ne pas se résigner à l’injustice du monde. Se battre pour l’égalité. Voilà tout le sens de mon engagement politique.

Petite fille de résistant, issue d’une famille d’agriculteurs et d’universitaires, je suis née à Montpellier le 18 juin 1976. J’y ai effectué ma scolarité, de la maternelle à l’école du Docteur Calmette jusqu’aux classes préparatoires en Mathématiques supérieures au Lycée Joffre.

J’ai très tôt voulu dédier mon action au service de l’intérêt général. C’est avec cet objectif que j’ai intégré l’école Polytechnique, pour ensuite rejoindre le service public.

Après avoir travaillé dans divers organismes publics de l’Etat, j’ai rejoint l’administration du Parlement européen. Pour la militante européenne que je suis, ce fut une expérience extrêmement riche : voir le jeu de la démocratie en action et l’Europe se construire au jour le jour ! Mais je dois avouer que cette expérience a confronté ma représentation de l’Europe à la réalité.

Et la réalité que j’ai vécue, c’est une Europe véritablement politique, et donc une Europe de droite ! Une Europe très libérale, très conservatrice, du fait de sa majorité politique.

La conclusion s’imposait d’elle-même : quand on fait partie de l’administration, on est certes aux premières loges mais on est uniquement spectateur. Moi, je voulais agir pour l’Europe et pour agir je devais m’engager en politique. Etant données mes convictions laïques et républicaines, mon envie d’ouverture et de partage, ma fibre européenne, ce fut naturellement au PRG.

J’ai eu l’honneur de conduire la liste PRG-PS aux élections européennes de 2014 dans le Sud-Ouest, et vous m’avez accordé votre confiance. Vous m’avez aidé à remporter ce premier mandat. Vous m’avez donné l’opportunité de pouvoir agir pour le Sud-ouest, pour la France, pour l’intérêt général européen.

Je ne vous décevrai pas !